L'Athlé pratique - L'échauffement


L'échauffement fait partie intégrante de l’Athlétisme !!!

  • Tu dois l’apprendre comme tu apprends à courir, sauter ou lancer.

Il est nécessaire de s’échauffer lors des entraînements mais aussi lors des compétitions.

  • Quand dois-tu t’échauffer ?

    L’échauffement se fait juste avant le début de ton épreuve (environ 30mn avant). Si tu as couru 3 heures avant (…pour ne pas rater le car !) ne considère pas cela comme un échauffement. Désolé, il faudra en remettre une petite couche.

  • jean
  • lioneletjerem
  • groupe1
  • petson
  • groupe2
  • groupe3

  • Pourquoi dois-tu t’échauffer ?

02_icon.png Pour te protéger : passer du repos à l’effort maximal peut causer de petits ennuis à ton corps. Un muscle échauffé et étiré est beaucoup moins vulnérable qu’un muscle ‘’froid’’.

 02_icon.png Pour te concentrer : c’est pendant l’échauffement que tu ‘’rentres’’ progressivement dans ta compétition et que tu te motives pour donner le meilleur de toi-même.

02_icon.png Pour répéter des gestes : tout comme le musicien virtuose, essaye de reproduire tes accords avant de jouer ta symphonie. En effet, certaines spécialités de l’athlétisme sont très ‘’techniques’’, alors pour éviter de te mélanger les pinceaux pendant le concours, mieux vaut ‘’faire le point’’ à l’échauffement.

  • Comment t’échauffer ?

Ton entraîneur te l’a appris. Il n’y a pas de règles strictes, mais ton échauffement devra comprendre :

02_icon.png Une petite mise en route "trottinée" (fais-la donc avec tes copains !)

02_icon.png Un travail d’éveil des principaux muscles utilisés, grâce à des petits exercices très pratiqués sur les terrains d’athlétisme (talons-fesses, pas chassés, montées de genoux, multibonds…)

02_icon.png Des exercices techniques spécifiques à chaque épreuve, que tu feras avec une intensité croissante (exemple : 1 ou 2 sauts en longueur avec élan réduit avant de ‘’tester’’ tes marques sur élan complet)

Maintenant que tu es bien préparé, à toi de montrer ce dont tu es capable… !