S'incrire à l'Usal

Vous souhaitez pratiquer l'athlétisme à l' USA LIEVIN ATHLETISME ? Rien de plus simple.

Plus d'info ici.

 

L'Athlé, tu connais ?

Marcher – Courir – Sauter – Lancer : Ce sont les gestes fondamentaux de l’athlétisme.

La suite ici.

 

Manger Bouger

logo1
 

home teaser

 
Imprimer

J-3 avant la Saintélyon - 5 questions pour Thierry MATHISSART !!!

on .

Thierry MATHISSART, licencié au club depuis 1999 ( il faut le souligner) va participer dans 3 jours à la fameuse Saintélyon, 72km dans la nuit - Départ minuit. A J-3 nous avons décidé de lui poser 5 questions pour en savoir un peu plus sur son choix de participer à cette superbe course et son objectif.

Avec plus de 63 hivers au compteur, la Saintélyon est un monument de l’Histoire de la course à pied en France.

Le mythique raid nocturne entre Saint-Étienne et Lyon, doyenne des courses d’ultra est devenu un véritable phénomène et la plus grande course nature de l’hexagone en terme de participants.
Trail et course sur route à la fois, (40 % de routes et 60 % de sentiers), course d’endurance par excellence au parfum d’aventure, la Saintélyon est le rendez-vous culte de fin de saison et envoûte littéralement tous ceux qui y participent, en solo ou en relais.
 
Courir la nuit, au cœur d’un immense ballet de frontales sur les crêtes des monts du Lyonnais est toujours, quelles que soient les conditions météo, synonyme de magie. Y participer un jour fait partie des grandes étapes qui jalonnent le parcours d’un coureur à pied. Ils sont ainsi chaque année plus nombreux à vouloir goûter au parfum d’aventure qu’elle procure. ”Courir la nuit, ça n’a rien à voir”

1°) Thierry, nous t’avons vu au départ de 10 kms route, de trail de 20 /25 kms où tu as souvent brillé. Voir ton nom sur la Start List de la SaintéLyon est surprenante. Peux-tu nous expliquer ce choix ?

Thierry3

Surprenante ? On a qu'une vie alors je fonce....... L'élément déclencheur est venu de Doumé un ami ultra trailer du boulot qui a comme Pèlerinage de faire le Trail de la SaintéLyon chaque année.... Quand j'ai validé mon inscription fin octobre, je me suis dit que même avec plus de 200 jours de déplacement à l'année aux 4 coins de la France je pouvais encore le supporter une nuit de plus sur Lyon pour réaliser cette superbe expérience !!! (Rire)

 

 

2°) Comment as-tu préparé cette course ? Comme un objectif avec une préparation spécifique ?

Thierry2Même si je me suis inscrit tardivement à la SaintéLyon je prends toujours mes précautions pour avoir l'entraînement approprié le jour de la course ! Etant compétiteur tu peux te permettre d'arriver sans préparation sur une épreuve courte distance, par compte quand tu veux envoyer sur plus de 5 heures d'efforts il vaut mieux être bien aguerri ! En cas de défaillance on peut le payer très cher! Vincent m'a concocté un plan d'entraînement sur 5 semaines prenant en compte mes obligations professionnelles... Pour la SaintéLyon je suis à une moyenne de 140-150 kilomètres à pied en 6 entraînements semaine j'effectue en plus quelques sorties vtt ou route!

 

 

3°) Duathlète émérite, coureur à pied reconnu, tu as basculé vers le triathlon longue distance avec une participation à l’Ironman de l’Afrique du Sud. Explique nous cette orientation vers les épreuves longue distance.

J'ai commencé la course à pied vraiment très jeune sur les traces de mon père puis au club de Liévin à l'âge de 8 ans! J'ai toujours eu comme fâcheuse habitude de griller les étapes et pourtant je suis toujours là en comparaison avec bien d'autres personnes de ma génération..... Déjà en cadet j'avais un record en 34 Minutes 50 au 10 kilomètres. Au fur et à mesure des années je me suis trouvé un nouveau dada, le vélo. C'est tout naturellement que je me suis tourné vers le duathlon. J’ai augmenté crescendo les distances avec au passage quelques belles victoires au France et même une troisième place au championnat du monde duathlon dans ma catégorie ..... mais par manque de prestige et de reconnaissance j'ai tout balancé du jour au lendemain pour faire comme le coach "des triathlons longues distances" J'ai encore de grosses lacunes en natation qui me pompent beaucoup d'énergie pour le reste de la course et le résultat final mais je vais y remédier......

4°) Ce week-end, sur cette épreuve mythique de la SaintéLyon, tu bénéficieras d’un dossard préférentiel. Au contact des favoris dès le début de course, as-tu prévu un schéma de course particulier ?

Thierry1Je me mets moins la pression depuis que j'ai eu la confirmation du départ dans le sas élite grâce à Jérémy Pignard ! Quand je vois là start list je me dis qu'il y a vraiment du très lourd! Le Trail n'a jamais été aussi à la mode, avec 17 000 participants me retrouver devant avec Jérémy et une vingtaine de gars au palmarès impressionnant sur des courses mythiques çà me fait plaisir..... (ccc occ utmb templier transcanaria ecotrail....) Sur les réseaux sociaux j'ai annoncé un top 20 mais avec le recul je trouve ça un peu prétentieux mais on verra.... pour mon schéma de course je vais me contenter de me laisser décrocher après les 6 kilomètre de bitume roulant pour ensuite commencer la course à partir du 50 ème kilomètres en espérant ne pas avoir déchargé mes batteries dans le froid et les montées ......

 

 

5°) Quelle difficulté de la SaintéLyon crains-tu le plus ? L’obscurité, la neige, le froid, la variété des terrains ou la distance ?

Je redoute le froid ! Cette année ils annoncent de la neige. Les ravitaillements et le soutien moral de Jessy sur les différents points de passage seront indispensables pour affronter le froid dans la nuit et finir les 72 kilomètres et 1900 mètres de d+

Bonne course à toi Thierry !!

Photos de Nicolas Compagnon et Michel Rapus.

+ d'info sur la Saintélyon : http://www.saintelyon.com/

Contact

Une question, un problème ou une idée, n'hésitez pas à contactez Laurent JAKIEL, Directeur Technique de l'USAL Ici

 

les photos

Clique sur le lien pour voir la procédure d'envoi des photos des compétitons. Cela nous permettra de mettre à jour notre page photothèques. Envoi tes photos.