S'incrire à l'Usal

Vous souhaitez pratiquer l'athlétisme à l' USA LIEVIN ATHLETISME ? Rien de plus simple.

Plus d'info ici.

 

L'Athlé, tu connais ?

Marcher – Courir – Sauter – Lancer : Ce sont les gestes fondamentaux de l’athlétisme.

La suite ici.

 

Manger Bouger

logo1
 

home teaser

 
Imprimer

Guide pour un athlète d'exception: une expérience Humaine avec Antoine Pérel

on .

Coup de téléphone d’Olivier Lyoen : « Nico, ça t’intéresserait d’accompagner Antoine Pérel pour son premier cross à St Omer ce dimanche … ? »

Après quelques minutes de réflexion et surtout le temps de consulter l’agenda, je répondais favorablement à cette invitation quelque peu originale.

En effet, il s’agit de faire course commune attaché par un lien avec Antoine Pérel déficient visuel.

Antoine présente un palmarès déjà bien fourni voire exceptionnel dont une sélection aux jeux paralympiques et tout dernièrement des podiums en coupe du monde de triathlon avec Olivier.

Ça doit envoyer !

Le jour précédent la course, le stress monte à l’idée d’accompagner au mieux notre champion.

Vais-je réussir à le guider, comment éviter de le conduire à la faute, quelle sera son allure de course... ?

Autant de questions qui me taraudent…

Ça y est c’est le jour J : à mon arrivée sur St Omer avec Ilyes, nous sommes invités chez les parents d’Antoine pour faire connaissance…une ambiance chaleureuse, des sourires, un vrai échange commence à s’installer…Malgré une vraie appréhension que j’essaie de dissimuler.

Dire que dans 1 heure, je vais faire un cross pour lequel je ne connais ni le parcours, ni mon partenaire et ses réactions à l’effort.

Nous arrivons sur le champ de course. Olivier me remet le débardeur noir sur lequel est inscrit en jaune « GUIDE » et après qu’Antoine (quelque peu anxieux également) ait retiré son dossard, nous partons en reconnaissance.

J’ai l’impression que lorsque nous nous attachons pour la première fois, je revis le moment où j’allais sauter à l’eau dans le grand bassin quand j’étais « enfant ».

Une impression très étrange !

Premières foulées, premières racines, premiers virages, premières indications de ma part, un Vrai Apprentissage en temps réel.

Nous nous sentons de mieux en mieux au fil des minutes et j’apprécie franchement cette complicité.

Après avoir bien repéré les « pièges » du parcours, le départ approche : nous échangeons quelques blagues avec le papa d’Antoine et Olivier, histoire certainement de nous rassurer.

Coup de pistolet, je me lance dans le « grand bain » ou plutôt dans une course effrénée : le premier tour est vraiment très rapide et anticiper les obstacles à cette allure m’est vraiment difficile !

Comment vais-je pouvoir effectuer les trois tours à ce rythme ?

Fin de la première boucle…Déjà !

Les écarts se creusent et j’arrive à mieux maîtriser et nous commençons notre remontée : il est vrai qu’il est plus facile maintenant de doubler du même côté…

Fin du second tour après quelques glissades sur un parcours quelque peu boueux, Antoine commence à fatiguer et je prends les commandes, beaucoup plus confiant.

Quel bonheur de pouvoir partager ces instants ensemble même si l’effort se fait bien ressentir et qu’au détour d’un virage, Antoine fait une glissade et se retrouve à terre.

Je m’en veux ! Je lui demande s’il va bien mais il ne me répond point…

Tombé devant ses parents très fiers de leur fils, Olivier immortalise le moment.

Derrière ligne droite, derniers pièges et dernière relance pour terminer ce cross à plus de 16 à l’heure…les spécialistes apprécieront !

Mais là n’est pas l’essentiel…

Merci Olivier et Antoine pour votre générosité et pour m’avoir fait partager ce moment qui restera gravé !

Vous allez vivre encore de grands moments ENSEMBLE et nous faire REVER !

Nicolas Duchateau

Contact

Une question, un problème ou une idée, n'hésitez pas à contactez Laurent JAKIEL, Directeur Technique de l'USAL Ici

 

les photos

Clique sur le lien pour voir la procédure d'envoi des photos des compétitons. Cela nous permettra de mettre à jour notre page photothèques. Envoi tes photos.